COMMUNIQUE

 

  Le Conseil du Prix Chinguitt a arrêté la liste des lauréats pour le Prix Chinguitt, au titre de l’année 2002.

 

 Le Prix Chinguitt pour les Etudes Islamiques a été décerné à Monsieur El Amana Ould Brahim pour son livre «Veth El Majid a la nadhmi Abdoullah ibn El Hadj Hamahoullah Ech-Chinguitti Li Rissalati Ibn Abi Zeyd Al Qayrawani(Première partie)» et ce, pour les considérations suivantes :

- il précise les fondements des normes évoquées dans cet ouvrage,

- il a pu aplanir  les difficultés énoncées par l’auteur dans un exposé clair et détaillé en agrémentant son commentaire par de nombreuses remarques et citations originales,

- il présente chaque chapitre par une introduction qui résume le sujet traité.

Le Prix Chinguitt pour les Sciences et Techniques a été décerné au Professeur Sid’Ahmed Ould Mogueya pour ses travaux :

            - la maladie de Basedow en Mauritanie. Etude à propos de 33 cas,           

            - les occlusions de la premiére anse jéjunale.

Ces travaux définissent d’une manière scientifique et pédagogique claire la maladie de Basedow en Mauritanie, pathologie fréquente et grave qui touche une frange jeune de la population et démunie et lui présentent la thérapie adéquate.

Ils étudient aussi les occlusions de la première anse jéjunale et décrivent la conduite à tenir à l’encontre de cette affection.

           

Aussi, le Professeur Sid’Ahmed Ould Mogueya apporte la preuve que la chirurgie est la thérapie la mieux indiquée dans ces cas.

           

 Le Prix Chinguitt pour les Lettres et Arts a été décerné au poète Ahmedou Ould Abdel Kader pour son recueil de poèmes « El kawabiss».

 

Monsieur Ahmedou Ould Abdel Kader a pu dans ce recueil allier l’art d’innover et de plaire à travers des poèmes caractérisés par la souplesse dans leur composition sans perdre leur spécificité musicale.

 

 Il contribue ainsi à la promotion de la littérature mauritanienne sur la voie de la modernité avec de beaux poèmes riches d’images et de visions dont la structure respecte le caractère esthétique mauritanien dans son cadre historique et géographique tout en traitant des sujets de préoccupation nationale et patriotique usant d’un style brillant mais dépourvu de tout artifice.

 

                                                            Fait à Nouakchott, le 20 chaabane 1423, 27 octobre 2002

 

                                                Le Président du Conseil du Prix Chinguitt

 

                                                              Mohamed El Mokhtar Ould Bah